top of page
Rechercher
  • Justice et Ville

Les lycéens débattent du consentement au Tribunal Judiciaire de Créteil !

« Madame la Présidente, mesdames et messieurs les assesseures et les membres du jury, ma cliente est coupable […] ; mais, je vous demanderais, aujourd’hui, lorsque vous prendrez votre décision, de tenir compte de l’évolution du droit, de l’acceptation de la société sur la question de l’euthanasie, et de faire preuve de clémence et d’humanité »

Dania ZENNIR, Lauréate du Concours d’éloquence Lycée 2024





Le 10 juin 2024, dans la salle d’audience H du Tribunal judiciaire de Créteil s’est déroulé, devant un jury de professionnels du droit la finale de la seconde édition du Concours d’éloquence inter lycée organisée par Justice et Ville  avec le soutien de la Cité éducative de Créteil et du CDAD du Val de Marne.


Cette finale est intervenue à l’issue de 5 semaines de travail préparatoire pendant lesquels les juristes de l’association Justice et Ville ont encadré les candidats de trois lycées de Créteil et un lycée de Champigny sur Marne. Ce temps de préparation a permis aux élèves d’appréhender le thème choisi en 2024, « le consentement » ; et comme pour le concours d’éloquence 2024 des collégiens, de découvrir tour à tour le débat sur le consentement à la fin de vie, par le biais de l’affaire Christine Malèvre puis le débat sur le consentement au droit à l’image ; au travers de l’affaire dite du « Slip gate ».





Les lycéens ont ainsi pu acquérir des bases en droit et procédures pénales, puis se sont répartis en avocat et procureur afin de rédiger des plaidoiries / réquisitoires qu’ils ont ensuite peaufiné avec l’aide de leurs professeurs, les juristes de l’Association Justice et Ville et les avocats de l’Association du barreau du Val de Marne pour la défense et la protection des droits de l’enfant


Ainsi, lundi matin les duos avocat-procureur sélectionnés de chaque lycée se sont réunis dans la salle des pas perdus du tribunal ; entre excitation et nervosité, on les voyait réviser leurs textes, puis ils ont enfilés leurs robes et la magie s’est opérée. Dans la salle d’audience, devant le jury, il n’y avait plus huit lycéens, mais quatre procureurs et autant d’avocats. Leur visage sérieux et déterminé, ils étaient prêt à émouvoir, surprendre, convaincre ; les uns pour l’accusation, les autres pour la défense.



« Madame la Présidente, mesdames et messieurs du Tribunal, […] l’avocat de la défense vous dira que c’est la liberté de la presse, […] (t)outefois […] on ne peut pas considérer que la diffusion d’une vidéo de la victime en sous-vêtement avec une pelle […] poursuivait un but d’intérêt général […] »

Elouan ARATHOON, Lauréat du Concours d’éloquence Lycée 2024


Après quatre demi-finales, deux finales, le concours s’est achevé. Les candidats avaient réussi leur missions, défendre leur positions sur des sujets actuels ô combien importants dans un langage riche et imagé serti d’arguments juridiques présenté avec aisance et pertinence : avec éloquence. Le Jury, Présidé par Madame GROSCLAUDE, Vice-Présidente du Tribunal Judiciaire de Créteil et composé de différentes entités (barreau du Val de Marne, Parquet, éducation nationale, Cité éducative de Créteil..),  était impressionné et rêveur devant le potentiel de cette jeunesse qu’il a encouragé à envisager les métiers du droits. Le public était séduit, le jury contemplatif et les élèves satisfaits.


Félicitations à Elouan ARATHOON et Dania ZENNIR du Lycée Polyvalent Marx DORMOY de Champigny qui sont devenus les lauréats de la 2ème édition du Concours d’éloquence Lycée. Bravo à, Mohamed RAFIQUI, Catalina GUTU, Georgina MOUELE, Abdoulaye SAMOURA, Sarah CHANDELIER et Kerlie LOUIMA des établissements Léon Blum, Gutenberg et Edouard Branly de la ville de Créteil qui n’ont pas démérité, ni par leur engagement, ni par leur pertinence.

76 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page